AMB à UBC c. UBC Vancouver AMS Student Society

Le Centre de justice a envoyé un lettre d'avertissement légal à l'Alma Mater Society (AMS) de l'Université de la Colombie-Britannique exigeant qu'elle annule sa décision de refuser la reconnaissance du club au groupe étudiant Advocacy for Men and Boys (AMB) après avoir rejeté la demande du groupe à trois reprises.

Le mandat de l'AMB vise à "construire un mouvement centré sur la sensibilisation aux problèmes affectant les hommes et les garçons par l'éducation du public par le biais d'un activisme positif et non violent pour une société en meilleure santé". AMB cherche à dialoguer avec les étudiants sur des questions telles que la santé des hommes, les problèmes des pères et de la famille, le suicide, la violence, la sécurité, les problèmes en milieu de travail, la misandrie et le système judiciaire.

AMB a demandé pour la première fois de devenir un club constitué par l'AMS en août 2016. Le 14 septembre 2016, le club AMB a reçu un e-mail du vice-président associé de l'administration, Rob Willoughby, indiquant que la candidature avait été refusée parce que le mandat du club AMB "chevauchait" avec le mandat du programme de masculinités plus saines de la société étudiante AMS.

AMB a de nouveau demandé le statut de club le 31 janvier 2017. Les membres exécutifs du club ont rencontré le vice-président de l'administration de l'AMS, Chris Scott, le 24 février 2017, pour discuter de la candidature du club AMB. Le 16 mars 2017, Chris Scott a envoyé un e-mail à AMB pour déclarer qu'il avait refusé leur candidature. Dans son courriel, M. Scott a cité l'association d'AMB avec le club de la liberté d'expression de l'UBC et l'association d'AMB avec l'Association canadienne pour l'égalité (« CAFE ») comme motifs de sa décision. Il a en outre déclaré au club que le Centre des femmes AMS et le Collectif féministe étaient d'avis qu'AMB était "insuffisamment coopératif" avec le Collectif féministe.

Le club AMB a demandé le statut de club une troisième fois le 28 septembre 2017. Le 31 octobre, Pooja Bhatti, vice-présidente de l'administration, a envoyé un e-mail à AMB pour déclarer que la candidature du club AMB avait de nouveau été refusée. Cette fois, la raison invoquée était que « les objectifs du Club AMB sont atteints par… le programme Healthy Masculinities », qui, selon Mme Bhatti, est « très similaire » au mandat du Club AMB.

Sans avoir obtenu le statut de club par la société étudiante AMS, le club AMB ne peut pas participer aux journées du club et à la journée Imagine, réserver de l'espace dans des bâtiments appartenant à la société étudiante AMS ou à UBC Vancouver sans payer de frais, ou accéder au financement général disponible pour tous AMS- clubs d'étudiants constitués.

AMB a réussi à obtenir le statut de club enregistré au cours de l'année scolaire 2018-2019. Le Centre de justice continue de suivre cette affaire.

Documents connexes

Documents juridiques